Trail du Petit Ballon

Le Trail du Petit Ballon est devenu un rituel et sonne réellement le début de saison.

Cette année est un peu particulière pour moi. En effet, c’est la première année que je pratique la course à pieds en étant licencié d’un club, en l’occurrence le CCA Rouffach.

La veille au soir en allant rejoindre les membres du club à la salle, je ne m’étais toujours pas décidé sur la distance que j’allais parcourir, mais après deux bonnes bières, l’issue a été naturellement tournée vers la longue distance…. (Je suppose que la bière n’y était pas pour grand-chose, mais il fallait trouver un excuse).

22h, fin de la soirée, ou j’ai pris quelques repères au sein du club en attendant le départ demain.

Jour J, la météo semble être de la partie, c’est donc une belle journée qui s’annonce pour les athlètes, mais aussi pour l’organisation.

Départ prévu à 9h00, moment toujours particulier ou le palpitant commence « normalement » à prendre des tours, mais cette fois je suis zen, au point de faire l’impasse sur l’échauffement et profiter des gens qui m’entourent pour discuter et rigoler.

Cette année je me place idéalement sur la ligne de départ en compagnie de mes ami(e)s Carole, Jean et Jacques qui sont pas venues pour enfiler des perles….

Top départ ! A ce moment tu sais que t’es parti pour quelques heures à crapahuter sur nos beaux sentiers et que rien ne pourra venir entraver ce bonheur.

Les 10 premiers kilomètres se passent bien, mais en discutant avec Carole je manque d’attention et trébuche sur une pierre, en résulte une belle culbute mais heureusement les réflexes ont limité les dégâts et je m’en sors avec une carrosserie bien rayée et une épaule en vrac.

La course continue, les montées s’enchainent, je suis dans le dur et je me fais doubler régulièrement (voir même déposé, hein Gilles) mais je gère mon capital physique, car le passage du petit ballon est souvent fatal et c’est justement là où il faut pouvoir « allonger » et faire la différence. Il faut avouer que je me place souvent en tant que « spectateur » dans les montées ou j’admire certains athlètes qui s’efforcent encore et toujours de courir sur des portions très raides……

Je me cale donc parfaitement sur mes sensations et comme prévu, j’accélère le rythme au 30ème kilomètres. Ce moment particulier où les kilomètres défilent, le classement s’améliore, les copains que tu rattrape, les athlètes qui couraient dans les montées et qui marchent maintenant dans les descentes…tu cours, tu cours et au finale tu récupère une bonne 50ène de places jusqu’à l’arrivée.

Je termine donc ce Trail à la 71ème place scratch en 5h27mn (53km et 2100 D+ et des brouettes) fin heureux et prêt à assumer mon nouveau rôle de bénévole à la salle….

Un grand Bravo à Carole et Jacques pour cette belle performance, Jean qui a malheureusement « pioché » sur la fin (mais ce n’est que partie remise), Gilles, Sébastien, Thierry, Christian et bien sûr tous les autres athlètes venus participer à la course.

ÉNORME remerciement aux membres du club et autres bénévoles sans qui rien ne pourrais être possible.

Merci Brian pour le flocage express pour UNIVERS OUTDOOR.

Merci à Emilie, Thibault, Thierry, Anne-Kath, Sandrine pour les encouragements.

Bravo à ma chérie pour son beau chrono (27km en 2h33)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *